DIY – J’ai testé les macarons !

13/12/2017, by Nathalie, in DIY, 1 comment

Il y a quelques semaines, ma copinette ma appelé : « cette année on fait des macarons à Noël ! ». Tous les ans on se lance de nouveaux défis culinaires pour régaler nos familles…. Mais je ne pensais pas m’attaquer un jour au « MACAROOOON » (à prononcer avec une grosse voix mystique) ! Pour moi c’était infaisable : « attention aux quantités », « sortir les blancs d’œufs au moins 24h avant », « attention à l’humidité », « la cuisson c’est l’enfer ! », etc.

Bref je n’ai jamais voulu mettre les mains là dedans ! Mais comme dit mon père : celui qui a peur, est un peureux ! (c’est un homme sage mon père !)

Alors je me suis un peu documentée, j’ai parcouru pas mal de blogs et visionné beaucoup de vidéos et je me suis lancée !

Quelques conseils avant de commencer :

  • Il est important de réserver vos blancs d’œufs au moins 24h à l’avance pour que la meringue prenne mieux.(Bon à ce sujet, j’ai également lu que ça ne changeait pas grand chose d’utiliser des œufs frais… N’hésitez pas à commenter si vous avez essayé !)

  • Préparez bien vos ingrédients avant de commencer ! Avec un peu d’organisation, vous verrez c’est très simple !

  • Pour débutez faites des tests avec de petites quantités. Votre four peut vous réserver de belles surprises !

  • J’ai choisi de faire une meringue italienne (mais « copinette » réalise une meringue française qui marche très bien aussi !). Alors, la meringue italienne normalement c’est hyper précis, au degré près, etc. Sauf que mon thermomètre n’est pas terrible, il n’a jamais fonctionné en fait… Du coup je fais sans, et ma meringue n’est pas mal ! Je vous explique plus bas comment je m’en passe !

  • Utilisez toujours du colorant en poudre pour ne pas modifier la texture de votre appareil.

  • Il existe des plaques et tapis en tout genre pour dresser les macarons. Personnellement j’ai utilisé une plaque classique, du papier sulfurisé et un gabarit placé sous mon papier. Veillez seulement à ne pas trop les coller pour bien laisser l’air passer entre chaque.

  • Votre four ne doit pas être trop chaud, entre chaque fournée, ouvrez la porte du four et surtout dressez vos macarons sur une plaque froide.

Alors si vous êtes prêts, on y va !

Matériel

  • Un robot ou batteur électrique
  • Une petite casserole
  • Un mixeur
  • Une poche et sa douille
  • Une maryse
  • Une plaque de cuisson
  • Du papier sulfurisé

Ingrédients

  • 75g d’amandes en poudre
  • 75g de sucre glace
  • 2 x 28g de blancs d’œufs
  • 75g de sucre
  • 18g d’eau

La recette 

Dans un premier temps je mixe les amandes et le sucre glace. Il faut que le mélange soit très fin, ainsi vous n’aurez pas besoin de les passer au tamis ! On réserve.

Je réalise ensuite une meringue italienne.  Dans une petite casserole, je verse l’eau et le sucre et je mélange un peu avant de commencer à chauffer. Je prépare mes 28g de blancs d’œuf (ça correspond au blanc d’un petit œuf à peu près) dans la cuve de mon robot (ça marche aussi avec un batteur tout simple !). Lorsque tout est prêt, on peut commencer à chauffer le sirop. Il faut toujours que ce soit à pleine puissance. Lorsqu’il arrive à ébullition, je lance le robot en commençant à faible vitesse pendant quelques secondes. Lorsque les blancs commencent à monter (environ 2 minutes) je réduis la vitesse et j’incorpore mon sirop le long de la paroi de la cuve pour ne pas toucher le fouet. Puis je repasse en pleine puissance pendant environ 3 min. Il faut que vous ayez le fameux bec d’oiseau !

Vous avez réalisé une meringue italienne (et sans thermomètre !) ! On la réserve.

Je préchauffe à présent mon four à 145°C à chaleur tournante.

Je prends les 28g de blanc d’œuf restants et je dilue mon colorant. N’en mettez pas trop, vous pourrez toujours ajuster la couleur à l’étape suivante.

Je verse ensuite mes blancs colorés à mon mélange poudre d’amandes/sucre glace pour former une pâte bien souple et homogène. Si la couleur n’est pas assez prononcée, c’est à cette étape que vous pourrez ajuster la couleur. Attention, la cuisson va leur faire perdre une petite teinte.

J’assouplis ensuite la pâte d’amande avec un peu de meringue puis j’ajoute toute la meringue en 2 fois en mélangeant bien à chaque fois. Votre appareil doit être bien homogène.

Je peux alors verser ma pâte dans une poche à douille et dresser mes macarons, en quinconce et pas trop proches des uns des autres pour que l’air circule bien entre chaque coque. Avant d’enfourner ma plaque je la lâche plusieurs fois sur le plan de travail pour évacuer les bulles d’air et lisser la coque (environ 20 cm de hauteur).

J’enfourne pour 15 min à 145°C.

Surveillez bien la cuisson, c’est une étape importante ! Savourez le plaisir de l’apparition de la collerette ! Le macaron est cuit lorsqu’il colle encore un peu à la plaque (attention s’il vous semble « flasque », laissez le 30 secondes de plus).

La cuisson va se terminer doucement à la sortie du four et il se décollera parfaitement lorsqu’il sera froid !

Soyons fiers de nous, mesdames et messieurs, nous avons réalisé des macarons !!!

Pour les garnir, un peu de confiture, de ganache ou de crème au beurre aromatisées à votre guise ! Et pour surprendre vos amis et familles, laissez vous tenter également par des recettes salées !

Dernière petite astuce ! Pour les garnir encore plus généreusement, avec le pouce enfoncez un peu l’intérieur de la coque !

N’hésitez pas à me faire part de vos idées et créations en commentaires !

Bonne dégustation !!!


1 Comment found

Join the discussion and share your opinion.

  • Melanie 16 h 19 min • 18 février 2018 • Répondre

    Super recette !! Et super bien détaillée Je posterai ma photo de mes futurs « MACARONNSSSSSS » ;)